Gishi club de Jambes


Espace membre

Historique

Ayons la Mémoire et la Fierté de notre Histoire…… !

La recherche première de notre Ecole de Judo est de permettre à nos pratiquants de réussir leur vie ou de réussir dans la vie, qui sont deux choses bien différentes, vous en conviendrez. Ainsi nous avons une grande fierté à dire d’un tel ou d’un tel, qu’il est un de nos anciens….et s’il a en plus engrangé des médailles, ce ne sera certes pas plus mal mais jamais une priorité ! Alors oui, celui qui n’a pas poussé la porte de notre dojo parle sans savoir,  ne connaît ce qui s’y passe, ni oh combien cela est dur d’être un GISHI, ce serviteur fidèle du code d’honneur.

Nous nous enorgueillissons de trente-cinq années, sans interruption, d’au moins un titre national emporté annuellement….. Incroyable mais vrai !

Nous nous enorgueillissons de toutes nos ceintures noires qui réussissent également leurs études universitaires ou Hautes Ecoles !

Nous nous enorgueillissons de tous ces membres passés, actuels et futurs auxquels nous laisserons une marque indélébile… celle de s’être rapprochés du Gishi Parfait.

Membre du Gishi Club de Jambes un jour, Membre du Gishi Club toujours !

Pilote militaire de profession, Ardennais de naissance, il découvre, à l’époque des pionniers, notre art martial……  à travers les livres.

De fait, le judo belge naît début des années cinquante et séduit notre fondateur, en 1954. Il doit cependant attendre de quitter Forrière et de s’installer à Jambes, pour s’inscrire au Club namurois. Entre temps, il s’initie, de façon autodidacte, en pratiquant le Tandoku Renshiu à domicile !

  Le club de Namur, aujourd’hui disparu, était le fleuron national de notre discipline avec plus de 200 membres ! Enorme pour le début des sixties. Hélas des erreurs de gestion, précipiteront sa chute.

 

 Toujours est-il que le Maître y progressa jusqu’à obtenir le grade de Ceinture noire 1er Dan tout en étant, comme beaucoup d’autres, Disciples de Maître Ishiro Abe. Cette figure emblématique du Judo Belge, apôtre du Judo Kodokan, dispensât, sans compter, son savoir technique et pédagogique pendant 25 ans jusqu’en 1975. Nous lui devons cette nomenclature exigeante et précise léguée au travers de son livre, la Bible du judo en langue française. Inlassablement, il montait comme tant d’autres,  les jeudis sur Ixelles ou au Trèfle recevoir le message du Senseï. Les premiers de la classe étaient Messieurs Falise et Ravinet, qui ouvrent l’accès au 6ème Dan….. véritable Graal. Pendant cette époque Messieurs Outelet et Guldemont décroche le titre européen. 

Edgard Auspert c’était une rigueur mathématique dans le geste technique, ainsi que le respect des principes éducatifs et moraux. S’il n’était pas le meilleur styliste des tatamis il en avait la représentation mentale parfaite. Il n’était pas non plus le plus souple d’esprit, pédagogiquement parlant mais les résultats parlent cependant par eux même. Excessif, cet enseignant sans palmarès, s’arrête au grade de 3ème Dan, comprenant très tôt la valeur toute relative de leur obtention ! Il était de la première promotion de moniteurs diplômés, qui durent suivre les cours du soir en anatomie à l’ULG. Hé oui une  époque pendant laquelle peur de ne pas en faire assez…. on faisait trop ; mais ne dit-on pas que l’on en fait jamais assez. Auspert Edgard et ses Collèges le pensaient et l’acceptaient.

 Il ouvre donc, en 1964, les portes de ce centre de formation reconnu, qu’est aujourd’hui le JUDO CLUB de JAMBES et sa pléthore de médaillés. Nous reviendrons, par ailleurs, sur cette liste qui fait notre Renommée et notre Fierté. N’attendons pas pour citer Auspert Pierre (Champion d’Europe)  et Marée Dimitri (Vice-Champion d’Europe) qui lui doivent tout ! 

 

Notre histoire

Création
C'est sous le nom de « Judo Club Jambois », que notre dojo fut porté sur les fonds baptismaux, par Edgard Auspert (premier du nom), en 1964. Situé rue Wasseige à Jambes Centre, derrière l'Eglise St Symphorien, il reçut le soutien de l'Association des Commerçants. Motivés par le premier Président, Directeur des Ecoles, Monsieur Piersotte, certains d'entr'eux franchirent le pas en pratiquant avec ardeur. Parmi ceux-ci, les Vieux Jambois reconnaîtront : le bijoutier de Fooz, le pharmacien Verhaeren, le boulanger Charlier, le chausseur Lecrenier et bien d'autres !
1964
Changement de lieu
Victime d'un incendie, le dojo changea donc d'endroit. Il s'installa dans l’impasse Paradis, en face de la rue Hugo d'Oignies. Sous la présidence de Monsieur Albert Ledoux, figure marquante de l'immobilier namurois, le club connut un nouvel essor auquel participent alors les mouvements de jeunesse. Ainsi Patro et Scouts montent sur les tatamis sous la bienveillance des aumôniers de l'époque : les Abbés Paquet, Collard et Clavier. Cette période garde en mémoire les frères Mahy, Dieudonné, Van Brussel et Adam, Dulieu G, Sana M, Stock, Danhaive P, Jeugmans J, Chapelle JP, Hastir P, Effinier G, Tasiaux J......Fontaine Fabrice (Premier Champion de Belgique Jambois de notre Histoire). Et notre section féminine : Maltaite M, Godefroid N, Dermine M, Clément E et Bovy (chose rare puisque beaucoup de Clubs n'en possédait pas) qui regrettent encore aujourd'hui le manque d'accès aux compétitions.
1965
Le développement
Dans les années 70, l'Entraîneur retire les bénéfices de son exigence et de sa rigueur. Ses trois fils, Marée Dimitri, Toussaint E, Bellaire A, Bierlaire JP, Massart A, Van de Velde T, seront tous Champion de Belgique... Batteux Y, Bolhaar Y et Fallaise T .......Lauréats nationaux ! AVEC LES TITRES EUROPEENS DE AUSPERT PIERRE ET MAREE DIMITRI l'histoire est en marche.
1977
Déménagement
En 1978, l'actuel Dojo de la Piscine d'Enhaive s'offre à la pratique de notre Art, sous la présidence toujours actuelle, de Monsieur Grapotte Claude, vieux Namurois pur jus ! Central, vaste parking, et passage énorme sont tous bénéfices pour cette fin des années 70 qui voit la Direction Technique confiée à Eddy Auspert (deuxième du nom). Ce premier passage charnière débouche sur la production constante de champions et lauréats nationaux, ainsi que nombreux grades Dans. Le Club s’appellera désormais « Judo Club de Jambes » et sera marqué par l'avènement de Générations successives fort brillantes qui remportent un grand nombre de Trophées en Inter Equipes..... la force des groupes contribue à la réussite individuelle et inversement !
1978
La réussite
La génération 68/73 s'avère être un cru exceptionnel .Latour f, Gemine D, Davin S, Bober D, BoberL, Decrem B, Daxhelet Ariane, Locatelli P (Tous n°1 belge). Pirson Luc Anne et Isabelle, Frederix D, Lefranc P, Delpierre M, Hocquet F, Jallet Christelle, Brouet Joëlle, Houbaer Chantal, Espreux Bénédicte, Hucorne E.....Ils remportent en 1990 pas moins de 11 médailles aux Nationaux des jeunes. Que de titres inter équipes d'Ages décrochés pendant cette décennie. DAVID BOBER DECROCHERA LE BRONZE AUX EUROPES JUNIORS. Il est vrai qu'à l'époque il y avait un réel engouement, dans les clubs, pour monter des équipes afin de gagner la BACOB.
1987
La réussite
La génération 76/77 voit l'éclosion d'autres pépites. Kerrinckx T, Lambert M (Champions Nationaux) et Degimbe R, Pirson L, Noël N, Collard M. BRIGITTE OLIVIER SERA ENTR'AUTRES DOUBLE CHAMPIONNE D'EUROPE JUNIORS ET CINQUIEME AUX MONDES SENIORS avant d'être stoppée par un accident de voiture (elle était passagère à l'arrière du véhicule), au retour des championnats d’Europe de Dusseldorf !
1992
La réussite
La génération 82/86 ne reste pas dans l'ombre elle non plus ! Dewez Julie et Olivier Annie sont Championnes, Lalleman F, Ducat R, Richard L, Kerrinckx M, Kerrinckx A, Kerrinckx Anne Charlotte, Lefèvre Aline, Piersotte Caroline, Lemineur V, De Vreese P, Gybels T, Lefèvre C.
1999
La réussite
L'avènement des 88/90 avec beaucoup de satisfactions elle aussi. Arcq Jennyfer, Auspert T, Legros N, Gillet L et Martin Myriam, Lefèvre V, qui seront tous Champions de Belgique. Jennyfer et Thorgal le feront dans chaque catégorie d'âge... chose rare dans le Judo. JENNY SERA TROIS FOIS CINQUIEME AUX EUROPES ET THORGAL DEUXIEME AUX JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE.
2005
La réussite
Parmi nos 93/95, Glowacki A sera n°1 belge, Capelle C, Beguin A, Matthieu E, Kupatadze G, Lambert G et Anciaux Isabelle médaillés.
2010
La réussite
Les natifs du début 2000 avec Noël Lucille Championne , Hubin Géraud, Cochain Elise, Mestré T, Deuxant T, Koops W .....hélas tous déserteurs de notre dojo aujourd'hui ! EDOUARD CAPELLE EST CINQUIEME DES MONDES JUNIORS
2015
On comprend mieux à la lecture de ces flash back que le Gishi soit noté Club de Compétition.
Cependant cela n’a jamais été la volonté première de notre école de formation.
Comme l’a toujours prôné durant sa Vie, notre Fondateur Maître Jigoro Kano, Education, Formation et Encadrement de la jeunesse nous confiée sont et resteront notre motivation première.
L’exigence technique et la connaissance théorique de notre discipline suit la ligne tracée par Maître Ishiro Abe, Mentor de notre judo belge.
Le Gishi a comme volonté de respecter scrupuleusement cet héritage. Terrain propice au développement des qualités énumérées dans le code moral il repose sur la rigueur de notre staff pédagogique qui inlassablement revient en boucle sur les fondamentaux. Excluant le clientélisme et l’obtention facile des grades, nos judokas, inévitablement, accéderont à un niveau de réussite individuelle et personnelle.
Si toutefois, ils aiment la compétition… ou possèdent les qualités nécessaires pour s’y exprimer,  force est de constater qu’à leur insu les bases ont été posées.

Notre passé dans les médias

Reprise des cours

Reprise des cours

La reprise du judo est de nouveau autorisée en respectant les dernières mesures sanitaires. En raison du manque d'entraînements cette année, nous avons décidé de prolonger ceux-ci en juillet et août avec une petite adaptation d'horaire.
European Cup Teplice

European Cup Teplice

3 représentants du club se sont envolés pour participer à l'European Cup de Teplice, la première compétition international espoir de l'année. Darius Germys et Amsar Dzhamaldinov étaient engagés dans la même catégories des -50kg et Norah en -63kg.
Le Gishi domine

Le Gishi domine

Ce dimanche avait lieu le championnat provincial de nos jeunes judokas, la première étape pour tous ceux qui convoitent le titre de champion de Belgique.